You are browsing the archive for magatte.

JIDO 2015 les données ouvertes pour un Sénégal émergent

- March 6, 2015 in blog

La communauté Open Knowledge Sénégal par son projet « Sénégal Ouvert (http://senegalouvert.org) » est l’une des premières initiatives sénégalaises dans le domaine de l’ouverture des données.
Cette communauté a célébrée ce samedi 21 février 2015 au Goethe-Institut Sénégal, la journée mondiale des journées ouvertes célébrée au Sénégal et partout dans le monde, au total 220 événements.
Un public sobre mais très motivé, dans un cadre agréable et approprié, a tenu à y participer et à partager les enjeux et les perspectives liés aux données ouvertes.
Nous avons compté parmi les participants des blogueurs, des journalistes, des étudiants en TIC, des professionnels seniors des TIC, des informaticiens –développeurs confirmés, etc…
Cette journée a été managée en étroite collaboration avec notre partenaire et sponsor phare : le CTIC.
Le thème principal de la journée « les données ouvertes pour un Sénégal émergent », a été l’occasion pour les panelistes de partager pendant trois heures :
– des informations sur l’actualité des données ouvertes
– des convictions et dégager des consensus forts sur les enjeux liés à la maîtrise des données ouvertes pour une émergence au Sénégal
– des contraintes relatives à leur disponibilité, leur collecte, leur exploitation et leur communication
– des pistes de solutions pour neutraliser ces contraintes
– des opinions, des expériences personnelles,
– etc…
Au retour de la pause café, pendant près de deux heures, deux ateliers ont été organisés :
  1. Le datajournalisme. Cet atelier a permis aux participants :
* d’obtenir d’abord, une compréhension commune du concept qui est relativement nouveau au Sénégal
* d’établir des points de passage entre le journalisme et le data journalisme notamment au niveau des outils et des compétences requises
*d’évaluer le niveau de pratique actuelle du datajournalisme au Sénégal
* de construire un consensus sur le datajournalisme comme vecteur de réveil et d’engagement citoyen, mais aussi de croissance et d’émergence économique, sociale et environnementale.
*de s’engager à contribuer à la montée en puissance du datajournalisme
  1. La visualisation des données
    Cet atelier a commencé aussi par définir la visualisation et ses objectifs. Ensuite les participants se sont attachés à identifier les outils de visualisation, dont les plus performants sont versés
    dans l’analyse statistique. Ils sont revenus aussi sur le prix relativement élevé de ces outils qui rend difficile sa mise en œuvre, sans compter la spécialisation qui demande des compétences
    particulières.
    Les participants ont fini pas découvrir des études de cas de visualisation.
    A la fin de la journée, les participants ont exprimé leur satisfaction et leur bonheur d’avoir été présents.
    Chacun a tiré le bilan et dégagé des perspectives qui ne sont autres que l’engagement à une meilleure organisation des structures et des personnes férues de TICS et de données ouvertes, ainsi qu’à la création plus assidue d’espaces de rencontre à la solidarité et à la sensibilisation pour une meilleure utilisation de ces données pour en faire à long terme un levier de développement pour notre pays et pour l’Afrique.
    Un sympathique cocktail de clôture a mis un point final à la journée.

JIDO 2015 les données ouvertes pour un Sénégal émergent

- March 6, 2015 in blog

La communauté Open Knowledge Sénégal par son projet « Sénégal Ouvert (http://senegalouvert.org) » est l’une des premières initiatives sénégalaises dans le domaine de l’ouverture des données.
Cette communauté a célébrée ce samedi 21 février 2015 au Goethe-Institut Sénégal, la journée mondiale des journées ouvertes célébrée au Sénégal et partout dans le monde, au total 220 événements.
Un public sobre mais très motivé, dans un cadre agréable et approprié, a tenu à y participer et à partager les enjeux et les perspectives liés aux données ouvertes.
Nous avons compté parmi les participants des blogueurs, des journalistes, des étudiants en TIC, des professionnels seniors des TIC, des informaticiens –développeurs confirmés, etc…
Cette journée a été managée en étroite collaboration avec notre partenaire et sponsor phare : le CTIC.
Le thème principal de la journée « les données ouvertes pour un Sénégal émergent », a été l’occasion pour les panelistes de partager pendant trois heures :
– des informations sur l’actualité des données ouvertes
– des convictions et dégager des consensus forts sur les enjeux liés à la maîtrise des données ouvertes pour une émergence au Sénégal
– des contraintes relatives à leur disponibilité, leur collecte, leur exploitation et leur communication
– des pistes de solutions pour neutraliser ces contraintes
– des opinions, des expériences personnelles,
– etc…
Au retour de la pause café, pendant près de deux heures, deux ateliers ont été organisés :
  1. Le datajournalisme. Cet atelier a permis aux participants :
* d’obtenir d’abord, une compréhension commune du concept qui est relativement nouveau au Sénégal
* d’établir des points de passage entre le journalisme et le data journalisme notamment au niveau des outils et des compétences requises
*d’évaluer le niveau de pratique actuelle du datajournalisme au Sénégal
* de construire un consensus sur le datajournalisme comme vecteur de réveil et d’engagement citoyen, mais aussi de croissance et d’émergence économique, sociale et environnementale.
*de s’engager à contribuer à la montée en puissance du datajournalisme
  1. La visualisation des données
    Cet atelier a commencé aussi par définir la visualisation et ses objectifs. Ensuite les participants se sont attachés à identifier les outils de visualisation, dont les plus performants sont versés
    dans l’analyse statistique. Ils sont revenus aussi sur le prix relativement élevé de ces outils qui rend difficile sa mise en œuvre, sans compter la spécialisation qui demande des compétences
    particulières.
    Les participants ont fini pas découvrir des études de cas de visualisation.
    A la fin de la journée, les participants ont exprimé leur satisfaction et leur bonheur d’avoir été présents.
    Chacun a tiré le bilan et dégagé des perspectives qui ne sont autres que l’engagement à une meilleure organisation des structures et des personnes férues de TICS et de données ouvertes, ainsi qu’à la création plus assidue d’espaces de rencontre à la solidarité et à la sensibilisation pour une meilleure utilisation de ces données pour en faire à long terme un levier de développement pour notre pays et pour l’Afrique.
    Un sympathique cocktail de clôture a mis un point final à la journée.

JIDO 2015 les données ouvertes pour un Sénégal émergent

- March 6, 2015 in blog

La communauté Open Knowledge Sénégal par son projet « Sénégal Ouvert (http://senegalouvert.org) » est l’une des premières initiatives sénégalaises dans le domaine de l’ouverture des données.
Cette communauté a célébrée ce samedi 21 février 2015 au Goethe-Institut Sénégal, la journée mondiale des journées ouvertes célébrée au Sénégal et partout dans le monde, au total 220 événements.
Un public sobre mais très motivé, dans un cadre agréable et approprié, a tenu à y participer et à partager les enjeux et les perspectives liés aux données ouvertes.
Nous avons compté parmi les participants des blogueurs, des journalistes, des étudiants en TIC, des professionnels seniors des TIC, des informaticiens –développeurs confirmés, etc…
Cette journée a été managée en étroite collaboration avec notre partenaire et sponsor phare : le CTIC.
Le thème principal de la journée « les données ouvertes pour un Sénégal émergent », a été l’occasion pour les panelistes de partager pendant trois heures :
– des informations sur l’actualité des données ouvertes
– des convictions et dégager des consensus forts sur les enjeux liés à la maîtrise des données ouvertes pour une émergence au Sénégal
– des contraintes relatives à leur disponibilité, leur collecte, leur exploitation et leur communication
– des pistes de solutions pour neutraliser ces contraintes
– des opinions, des expériences personnelles,
– etc…
Au retour de la pause café, pendant près de deux heures, deux ateliers ont été organisés :
  1. Le datajournalisme. Cet atelier a permis aux participants :
* d’obtenir d’abord, une compréhension commune du concept qui est relativement nouveau au Sénégal
* d’établir des points de passage entre le journalisme et le data journalisme notamment au niveau des outils et des compétences requises
*d’évaluer le niveau de pratique actuelle du datajournalisme au Sénégal
* de construire un consensus sur le datajournalisme comme vecteur de réveil et d’engagement citoyen, mais aussi de croissance et d’émergence économique, sociale et environnementale.
*de s’engager à contribuer à la montée en puissance du datajournalisme
  1. La visualisation des données
    Cet atelier a commencé aussi par définir la visualisation et ses objectifs. Ensuite les participants se sont attachés à identifier les outils de visualisation, dont les plus performants sont versés
    dans l’analyse statistique. Ils sont revenus aussi sur le prix relativement élevé de ces outils qui rend difficile sa mise en œuvre, sans compter la spécialisation qui demande des compétences
    particulières.
    Les participants ont fini pas découvrir des études de cas de visualisation.
    A la fin de la journée, les participants ont exprimé leur satisfaction et leur bonheur d’avoir été présents.
    Chacun a tiré le bilan et dégagé des perspectives qui ne sont autres que l’engagement à une meilleure organisation des structures et des personnes férues de TICS et de données ouvertes, ainsi qu’à la création plus assidue d’espaces de rencontre à la solidarité et à la sensibilisation pour une meilleure utilisation de ces données pour en faire à long terme un levier de développement pour notre pays et pour l’Afrique.
    Un sympathique cocktail de clôture a mis un point final à la journée.

JIDO 2015 les données ouvertes pour un Sénégal émergent

- March 6, 2015 in blog

La communauté Open Knowledge Sénégal par son projet « Sénégal Ouvert (http://senegalouvert.org) » est l’une des premières initiatives sénégalaises dans le domaine de l’ouverture des données.
Cette communauté a célébrée ce samedi 21 février 2015 au Goethe-Institut Sénégal, la journée mondiale des journées ouvertes célébrée au Sénégal et partout dans le monde, au total 220 événements.
Un public sobre mais très motivé, dans un cadre agréable et approprié, a tenu à y participer et à partager les enjeux et les perspectives liés aux données ouvertes.
Nous avons compté parmi les participants des blogueurs, des journalistes, des étudiants en TIC, des professionnels seniors des TIC, des informaticiens –développeurs confirmés, etc…
Cette journée a été managée en étroite collaboration avec notre partenaire et sponsor phare : le CTIC.
Le thème principal de la journée « les données ouvertes pour un Sénégal émergent », a été l’occasion pour les panelistes de partager pendant trois heures :
– des informations sur l’actualité des données ouvertes
– des convictions et dégager des consensus forts sur les enjeux liés à la maîtrise des données ouvertes pour une émergence au Sénégal
– des contraintes relatives à leur disponibilité, leur collecte, leur exploitation et leur communication
– des pistes de solutions pour neutraliser ces contraintes
– des opinions, des expériences personnelles,
– etc…
Au retour de la pause café, pendant près de deux heures, deux ateliers ont été organisés :

1. Le datajournalisme. Cet atelier a permis aux participants :
* d’obtenir d’abord, une compréhension commune du concept qui est relativement nouveau au Sénégal
* d’établir des points de passage entre le journalisme et le data journalisme notamment au niveau des outils et des compétences requises
*d’évaluer le niveau de pratique actuelle du datajournalisme au Sénégal
* de construire un consensus sur le datajournalisme comme vecteur de réveil et d’engagement citoyen, mais aussi de croissance et d’émergence économique, sociale et environnementale.
*de s’engager à contribuer à la montée en puissance du datajournalisme

2. La visualisation des données
Cet atelier a commencé aussi par définir la visualisation et ses objectifs. Ensuite les participants se sont attachés à identifier les outils de visualisation, dont les plus performants sont versés
dans l’analyse statistique. Ils sont revenus aussi sur le prix relativement élevé de ces outils qui rend difficile sa mise en œuvre, sans compter la spécialisation qui demande des compétences
particulières.
Les participants ont fini pas découvrir des études de cas de visualisation.
A la fin de la journée, les participants ont exprimé leur satisfaction et leur bonheur d’avoir été présents.
Chacun a tiré le bilan et dégagé des perspectives qui ne sont autres que l’engagement à une meilleure organisation des structures et des personnes férues de TICS et de données ouvertes, ainsi qu’à la création plus assidue d’espaces de rencontre à la solidarité et à la sensibilisation pour une meilleure utilisation de ces données pour en faire à long terme un levier de développement pour notre pays et pour l’Afrique.
Un sympathique cocktail de clôture a mis un point final à la journée.

JIDO 2015 les données ouvertes pour un Sénégal émergent

- March 6, 2015 in blog

La communauté Open Knowledge Sénégal par son projet « Sénégal Ouvert (http://senegalouvert.org) » est l’une des premières initiatives sénégalaises dans le domaine de l’ouverture des données.
Cette communauté a célébrée ce samedi 21 février 2015 au Goethe-Institut Sénégal, la journée mondiale des journées ouvertes célébrée au Sénégal et partout dans le monde, au total 220 événements.
Un public sobre mais très motivé, dans un cadre agréable et approprié, a tenu à y participer et à partager les enjeux et les perspectives liés aux données ouvertes.
Nous avons compté parmi les participants des blogueurs, des journalistes, des étudiants en TIC, des professionnels seniors des TIC, des informaticiens –développeurs confirmés, etc…
Cette journée a été managée en étroite collaboration avec notre partenaire et sponsor phare : le CTIC.
Le thème principal de la journée « les données ouvertes pour un Sénégal émergent », a été l’occasion pour les panelistes de partager pendant trois heures :
– des informations sur l’actualité des données ouvertes
– des convictions et dégager des consensus forts sur les enjeux liés à la maîtrise des données ouvertes pour une émergence au Sénégal
– des contraintes relatives à leur disponibilité, leur collecte, leur exploitation et leur communication
– des pistes de solutions pour neutraliser ces contraintes
– des opinions, des expériences personnelles,
– etc…
Au retour de la pause café, pendant près de deux heures, deux ateliers ont été organisés :
  1. Le datajournalisme. Cet atelier a permis aux participants :
* d’obtenir d’abord, une compréhension commune du concept qui est relativement nouveau au Sénégal
* d’établir des points de passage entre le journalisme et le data journalisme notamment au niveau des outils et des compétences requises
*d’évaluer le niveau de pratique actuelle du datajournalisme au Sénégal
* de construire un consensus sur le datajournalisme comme vecteur de réveil et d’engagement citoyen, mais aussi de croissance et d’émergence économique, sociale et environnementale.
*de s’engager à contribuer à la montée en puissance du datajournalisme
  1. La visualisation des données
    Cet atelier a commencé aussi par définir la visualisation et ses objectifs. Ensuite les participants se sont attachés à identifier les outils de visualisation, dont les plus performants sont versés
    dans l’analyse statistique. Ils sont revenus aussi sur le prix relativement élevé de ces outils qui rend difficile sa mise en œuvre, sans compter la spécialisation qui demande des compétences
    particulières.
    Les participants ont fini pas découvrir des études de cas de visualisation.
    A la fin de la journée, les participants ont exprimé leur satisfaction et leur bonheur d’avoir été présents.
    Chacun a tiré le bilan et dégagé des perspectives qui ne sont autres que l’engagement à une meilleure organisation des structures et des personnes férues de TICS et de données ouvertes, ainsi qu’à la création plus assidue d’espaces de rencontre à la solidarité et à la sensibilisation pour une meilleure utilisation de ces données pour en faire à long terme un levier de développement pour notre pays et pour l’Afrique.
    Un sympathique cocktail de clôture a mis un point final à la journée.

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01 Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record. La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée. Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité. Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen. 1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01 Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record. La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée. Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité. Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen. 1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01

Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record.

La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée.

Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité.

Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen.

1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01 Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record. La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée. Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité. Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen. 1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n