You are browsing the archive for Côte d’Ivoire.

Open mapping in Côte d’Ivoire, Mongolia and the USA

- April 16, 2018 in Côte d'Ivoire, mongolia, Open Data Day, open data day 2018, Open Mapping, USA

Authors: Delia Walker-Jones (OSM-Colorado) and Kanigui Nara (SCODA Côte d’Ivoire) This blog is part of the event report series on International Open Data Day 2018. On Saturday 3 March, groups from around the world organised over 400 events to celebrate, promote and spread the use of open data. 45 events received additional support through the Open Knowledge International mini-grants scheme, funded by Hivos, SPARC, Mapbox, the Hewlett Foundation and the UK Foreign & Commonwealth Office. The events in this blog were supported through the mini-grants scheme under the Open Mapping theme.

School of Data (SCODA) Côte d’Ivoire

During the Open Data Day in Abidjan (Côte d’Ivoire), we gathered 13 activists working on extractive industries. Firstly we presented the 2015 EITI (Extractive Industries Transparency Initiative) report for Côte d’Ivoire. This report contains mainly the payments of extractives industries to Côte d’Ivoire government. The 2015 EITI report has also published the geographical coordinates of operating licenses in the country. We started by showing to the participants where they can find these data in the report. And the first task was to show how these data were organised and what were their meanings. We  explained that for each operating license, there were geographical coordinates of delimitation points of the operating field. We also discussed about the definition of longitude and latitude and the encoding system (degree minutes seconds) that has been used in the report. After that, participants were divided into groups of two persons. And, we asked to each of these groups to use Tabula in order to extract the geographical coordinates of the operating license of Societe des Mines d’Ity. This firm is operating in the west part of the country. One of the important challenges of the day was to clean up the extracted data. We had already prepared a step by step cleaning spreadsheet. We started by introducing the different functions that have been used for cleaning. Functions like “LENGTH”; “FIND & REPLACE” ; “MID” and “SUBSTITUTE” were presented before going through the spreadsheet. Once data were cleaned up and formatted by name of firm, delimitation points, longitude and latitude; we converted longitude and latitude into Degree Decimal format. Then, we made an introduction to Umap and each group created a map project and started to add the delimating points of the operating license of Societe des Mines d’Ity. In terms of lessons, this event was an opportunity for participants to understand geographical coordinates and strengthen their skills in terms of data extraction and data cleaning. We recommend to make sure that participants have a clear understanding of geographical coordinates before starting a mapping event. The next step for us is to design specific training in mapping and to organise mapathon events using OSM.

Open Street Maps (OSM) Colorado: Ger Community Mapping Center mapathon

In Denver, Colorado during Open Data Day, with the assistance of a grant from Mapbox, Open Street Maps Colorado hosted a mapathon for the Ger Community Mapping Center, a non-profit based in Ulaanbaatar, Mongolia. The weather outside was warm and sunny, but the mapathon nonetheless lured a number of GIS and geography professionals and students into a local university conference room for an afternoon spent on Open Street Maps, digitizing aerial imagery from Mongolia. We opened the event with a couple presentations about Open Data Day and about the region of Mongolia the Ger Community Mapping Center elected to map. The Arkhangai province, the selected region, is a mostly rural province about 300 miles west of the capital Ulaanbaatar. We saw from the aerial imagery in Open Street Maps the incredibly varied geography of the Arkhangai province, from tiny, barely visible track roads and vast forests in some areas to densely populated residential neighborhoods filled with dozens of gers (yurts) in other areas. As the participants slowly digitized the many features, this varied geography sparked conversations about how to classify smaller roads barely visible in the grass, and where to delineate residential areas in a consistent manner. Conversations moved towards the topic of open data, as well. Questions about how to determine standards for open data, and the ethical ramifications of privacy and open spatial data through aerial imagery came to light. In the case of this mapathon, we discussed gers (yurts) and the importance of including gers in spatial data. While in many Western contexts buildings like gers would not be included, and, in fact, have not warranted a separate OSM tag, gers seemed necessary to incorporate within the cultural context of Mongolia–even inside the capital city of Ulaanbaatar, many Mongolians still live in Gers. Gers, therefore, are not only a feature that belongs on a map of Mongolia, but are also an essential feature to assessing population and the movements of the estimated 30% of Mongolians who are still nomadic or semi-nomadic. By discussing topics like this, we hoped to bring to light a part of the world not many people living in Denver, Colorado know about, and to provide a substantial amount of new shapefiles and data for the Ger Community Mapping Center to use in future projects.  

[French] Le Fellowship de School of Data : Questions et réponses

- March 29, 2017 in Côte d'Ivoire, fellowship, Haiti, senegal

En 2017, nous recrutons des Fellows dans trois pays francophones: Haïti, Côte d’Ivoire et Sénégal. Les thèmes sont les suivants :
  • Haïti: Fondamentaux de la littératie de données
  • Côte d’Ivoire, Sénégal: Données de l’industrie extractive.
Voir l’annonce principale Vous n’êtes pas certains que le Fellowship soit fait pour vous ? Vous vous posez encore des questions ? Cet article rassemble les questions et réponses les plus courantes. Nous le mettrons à jour aussi souvent que possible !
  • En quoi consiste le Fellowship de School of Data ?
Les Fellowships sont des placements de 9 mois au sein du réseau School of Data pour des individus pratiquant ou passionnés par la littératie de données. Au cours de cette période, les Fellows travaillent aux côtés de l’équipe de coordination et du réseau de School of Data : vous apprendrez beaucoup de nous, et inversement ! Nous travaillerons ensemble pour construire un programme individuel pour votre Fellowship. Avec pour but d’acquérir les compétences vous permettant de progresser sur votre travail de littératie de donnée: pour former les autres, développer un réseau, organiser des événements. Quelle que soit l’activité, notre objectif est de sensibiliser à la littératie de données et construire des communautés qui, ensemble, peuvent utiliser les compétences d’usage des données afin d’être moteur du changement dans le monde. Le Fellowship a pour objectif de recruter et former la prochaine génération de “data leaders” et formateurs afin d’étendre l’impact de notre programme de littératie de la donnée. Les Fellows fournissent une formation et un appui dans le temps aux journalistes, organisations de la société civile et individus innovants afin qu’ils soient capables d’utiliser les données de façon pertinente au sein de leur communauté ou pays. Nous recherchons des candidats qui ont des liens existants avec un réseau de promoteurs de la littératie de données, ou qui ont des connexions au sein d’une organisation particulière travaillent dans ce domaine. Nous recrutons nos Fellows annuellement, et chaque génération devient une partie intégrante du réseau international de School of Data. Ils peuvent donc s’apputer sur la force du réseau pour partager des ressources ou connaissances, de façon à contribuer au mieux à notre compréhension des meilleurs stratégies pour mener des formations pertinentes au niveau local.
  • Est-ce que le Fellow doit habiter/être en permanence dans le pays ?
Il est attendu des Fellows qu’ils soient disponibles 10 jours par mois pour le Fellowship. La plupart des missions nécessiteront une présence de terrain, ce qui sera plus facile si vous habitez le pays au moins 2 semaines par mois. Par ailleurs, nous recherchons des personnes qui aimeraient rester actives sur le long terme dans le pays, ce qui implique qu’un candidat y habitant sera favorisé. Cela dit, nous sommes flexibles et si un Fellow a un déplacement prévu, nous saurons trouver un arrangement.
  • Est-ce que le Fellow doit parler couramment anglais ?
La coordination du Fellowship se fera en Français pour les Fellows francophones. Cela dit, un avantage sera donné aux candidats sachant parler anglais: il est important de pouvoir communiquer avec les reste de la communauté School of Data ! Pas besoin d’être bilingue cependant, être capable de parler un anglais simple et de comprendre des interlocuteurs anglophones est suffisant.
  • Les Fellows devront-ils voyager durant le programme ?
Oui. En mai, à l’occasion du Camp d’Été de School of Data, les Fellows rejoindront la communauté en Afrique du Sud pour planifier leur Fellowship et être formés aux méthodologies de School of Data. Cela nécessite donc d’avoir un passeport, et de lancer les démarches de demande de visa dès que vous êtes sélectionnés. Pensez-y ! Vous avez des questions mais pas de réponses ? Contactez nous via Twitter ou notre site! Flattr this!

[French] Postulez maintenant! Candidatures ouvertes pour les programmes de School of Data

- March 21, 2017 in announcement, Côte d'Ivoire, fellowship, Haiti

School of Data invite journalistes, associations de la société civiles – et quiconque intéressé par la promotion de la littératie de données – à candidater à son programme de Fellowship. Les candidatures pour ce programmes, qui durent d’avril à mai 2017, fermeront Dimanche 2 avril 2017. Pour le Fellowship francophones, School of Data recherche des candidats dans trois pays:

  • Sénégal
  • Côte d’Ivoire
  • Haïti

Candidater pour Fellowship

Note: si vous venez d’un autre pays, veuillez vous référer à l’annonce principale, en anglais

Le Fellowship

Les Fellowships sont des placements de 9 mois au sein du réseau School of Data pour des individus pratiquant ou passionnés par la littératie de données. Au cours de cette période, les Fellows travaillent aux côtés de l’équipe de coordination et du réseau de School of Data : vous apprendrez beaucoup de nous, et inversement ! Nous travaillerons ensemble pour construire un programme individuel pour votre Fellowship. Avec pour but d’acquérir les compétences vous permettant de progresser sur votre travail de littératie de donnée: pour former les autres, développer un réseau, organiser des événements.

A l’image des années précédentes, l’objectif du programme de Fellowship est de faire la promotion de la littératie de données et de construire des communautés qui, ensemble, pourront utiliser leurs compétences liées aux données pour créer le changement qu’elles veulent voir dans le monde.

Le Fellowship 2017 poursuit l’approche thématique entamée par notre processus de recrutement de 2016. Ainsi, nous prioriserons les candidats qui:

  • font preuve d’une expérience et d’un enthousiasme envers une thématique spécifique de la littératie de données.
  • peuvent justifier de liens avec une organisation ou une communauté d’individus qui travaillent sur cette thématique

Nous recherchons des candidats qui ont une connaissance approfondie des domaines qui nous intéressent et qui ont entamé une réflexion sur les enjeux de littératie de données de ces domaines. Le but étant de pouvoir rentrer dans le vif du sujet le plus vite possible: 9 mois passent vite !

Pour en lire plus sur le programme de Fellowship (en anglais)

Le thèmes prioritaires de 2017

Nous collaborons cette année avec des organisations intéressés par les thèmes suivants:

  • données des industries extractives
  • fondamentaux de la littératie de données
Programme Thématique Pays
Fellowship Données de l’industri extractive Sénégal, Côte d’Ivoire
Fellowship Fondamentaux de la littératie de données Haïti

9 mois pour laisser un impact

Le programme se déroule d’avril à décembre 2017, et requiert 10 jours par mois de disponibilité. Les Fellows reçoivent un défraiement de 1,000 US$ par mois pour leur permettre de travailler dans des conditions optimales.

En mai, les Fellows rejoindront le reste de la communauté dans le cadre du Camp d’Ete de School of Data (pays à confirmer). Ce sera l’occasion de rencontrer les autres Fellows et membres du réseau, de planifier votre Fellowship et d’apprendre des autres participants sur les bonnes pratiques utilisées au sein du réseau School of Data.

Qu’attendez-vous ?

En savoir plus sur le programme de Fellowship (en anglais) or Candidater

Informations clé: le Fellowship

  • Date limite de candidature : 2 avril 2017, minuit GMT+0
  • Durée : d’avril 15 2017 au 31 décembre 2017
  • Disponibilité requise : 10 jours par mois
  • Défraiement : 1000 US$ par mois

Diversité et inclusivité

Nous nous engageons à être inclusifs dans notre processus de recrutement. Être inclusif signifie de n’exclure personne pour des questions d’origine ethnique, de religion, d’apparence, d’orientation sexuelle, ou de genre. Nous cherchons activement à recruiter des individus qui diffèrent les uns des autres sur ces caractéristiques, car nous sommes convaincus que la diversité est une richesse pour notre travail.

Flattr this!