You are browsing the archive for senegal.

[French] Le Fellowship de School of Data : Questions et réponses

- March 29, 2017 in Côte d'Ivoire, fellowship, Haiti, senegal

En 2017, nous recrutons des Fellows dans trois pays francophones: Haïti, Côte d’Ivoire et Sénégal. Les thèmes sont les suivants :
  • Haïti: Fondamentaux de la littératie de données
  • Côte d’Ivoire, Sénégal: Données de l’industrie extractive.
Voir l’annonce principale Vous n’êtes pas certains que le Fellowship soit fait pour vous ? Vous vous posez encore des questions ? Cet article rassemble les questions et réponses les plus courantes. Nous le mettrons à jour aussi souvent que possible !
  • En quoi consiste le Fellowship de School of Data ?
Les Fellowships sont des placements de 9 mois au sein du réseau School of Data pour des individus pratiquant ou passionnés par la littératie de données. Au cours de cette période, les Fellows travaillent aux côtés de l’équipe de coordination et du réseau de School of Data : vous apprendrez beaucoup de nous, et inversement ! Nous travaillerons ensemble pour construire un programme individuel pour votre Fellowship. Avec pour but d’acquérir les compétences vous permettant de progresser sur votre travail de littératie de donnée: pour former les autres, développer un réseau, organiser des événements. Quelle que soit l’activité, notre objectif est de sensibiliser à la littératie de données et construire des communautés qui, ensemble, peuvent utiliser les compétences d’usage des données afin d’être moteur du changement dans le monde. Le Fellowship a pour objectif de recruter et former la prochaine génération de “data leaders” et formateurs afin d’étendre l’impact de notre programme de littératie de la donnée. Les Fellows fournissent une formation et un appui dans le temps aux journalistes, organisations de la société civile et individus innovants afin qu’ils soient capables d’utiliser les données de façon pertinente au sein de leur communauté ou pays. Nous recherchons des candidats qui ont des liens existants avec un réseau de promoteurs de la littératie de données, ou qui ont des connexions au sein d’une organisation particulière travaillent dans ce domaine. Nous recrutons nos Fellows annuellement, et chaque génération devient une partie intégrante du réseau international de School of Data. Ils peuvent donc s’apputer sur la force du réseau pour partager des ressources ou connaissances, de façon à contribuer au mieux à notre compréhension des meilleurs stratégies pour mener des formations pertinentes au niveau local.
  • Est-ce que le Fellow doit habiter/être en permanence dans le pays ?
Il est attendu des Fellows qu’ils soient disponibles 10 jours par mois pour le Fellowship. La plupart des missions nécessiteront une présence de terrain, ce qui sera plus facile si vous habitez le pays au moins 2 semaines par mois. Par ailleurs, nous recherchons des personnes qui aimeraient rester actives sur le long terme dans le pays, ce qui implique qu’un candidat y habitant sera favorisé. Cela dit, nous sommes flexibles et si un Fellow a un déplacement prévu, nous saurons trouver un arrangement.
  • Est-ce que le Fellow doit parler couramment anglais ?
La coordination du Fellowship se fera en Français pour les Fellows francophones. Cela dit, un avantage sera donné aux candidats sachant parler anglais: il est important de pouvoir communiquer avec les reste de la communauté School of Data ! Pas besoin d’être bilingue cependant, être capable de parler un anglais simple et de comprendre des interlocuteurs anglophones est suffisant.
  • Les Fellows devront-ils voyager durant le programme ?
Oui. En mai, à l’occasion du Camp d’Été de School of Data, les Fellows rejoindront la communauté en Afrique du Sud pour planifier leur Fellowship et être formés aux méthodologies de School of Data. Cela nécessite donc d’avoir un passeport, et de lancer les démarches de demande de visa dès que vous êtes sélectionnés. Pensez-y ! Vous avez des questions mais pas de réponses ? Contactez nous via Twitter ou notre site! Flattr this!

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01 Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record. La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée. Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité. Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen. 1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01 Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record. La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée. Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité. Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen. 1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01 Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record. La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée. Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité. Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen. 1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n

Scrapathon du 1 novembre 2014

- November 12, 2014 in blog, hackathon, scrapathon, senegal

01

Ce premier novembre 2014 est une date historique pour notre communauté OKFN Sénégal en ce qu’elle a enregistré son premier scrapathon organisé au CTIC, centre d’incubateur des TIC, qui se propose de devenir  le premier catalyseur de croissance pour les PME TIC d’Afrique de l’Ouest.
Les scrapeurs sont venus nombreux répondre à l’appel des organisateurs, enthousiastes et déterminés à relever le défi de la collecte de données en un temps record.

La journée a démarré avec une sympathique présentation du CTIC par Yann LE BEUX Catalyseur chargé d’accompagner les entreprises incubées et Abdoul Aziz SY, Chef de projet TIC pour la bonne gouvernance.
Ensuite, ce fut le tour des formateurs et des participants de décliner leur identité et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée.

Les travaux ont été organisés en deux temps. Premier temps, une séance ouverte de formation au scraping avec code et sans code et en deuxième temps, une séance pratique de collecte de données libres via des sites cibles.
Malgré quelques difficultés d’ordre techniques, les deux séances de formation se sont déroulées comme prévues et nous pouvons dire que pour un premier scrapathon, les objectifs de la journée ont été globalement atteints, étant entendu que la formation a permis aux participants de se familiariser au scraping et de procéder eux-mêmes à la collecte de données libres sur des sites de leur choix dans un temps limité.

Les résultats du scraping day, ainsi que celles à venir dans le cadre du projet Open SocieTIC seront prochainement disponibles dans le site officiel de senegalouvert.org.
Les organisateurs vous donnent rendez-vous très prochainement pour de nouveaux travaux dans le cadre de la promotion des TIC comme vecteur de bonne gouvernance et d’engagement citoyen.

1378775_749034041798422_7311572887105688573_n0210686856_749033525131807_8363557823559745824_n